Antoine, Françoise, Gilles & Grimaître

Pulsations à deux pianos
Ve 02 août, 21h
artiste
©Joseph Carlucci

Des courts motifs rythmiques qui se répètent, des accords dissonants martelant la pulsation qui évoque une danse rituelle d’une cérémonie païenne liée à l’émergence du printemps : au moment de sa création, en 1913, Le Sacre du Printemps provoque un séisme dans l’histoire de la musique. A partir de sa partition orchestrale, Stravinsky réalise un arrangement époustouflant pour deux pianos qui n’a rien à envier à la version originale. Partant de ce monument, les pianistes suisses Antoine Françoise et Gilles Grimaître nous emmènent dans une traversée du continent sonore américain du XXe siècle. Des pianos mécaniques de Conlon Nancarrow, aux motifs rythmiques répétitifs de Hallelujah Junction de John Adams, en passant par des réminiscences du Sacre du Printemps dans Folkdance de Meredith Monk et une escapade française du côté de Debussy, avec En blanc et noir composé deux ans après le Sacre, en 1915, lorsque les tumultes et les extases des scènes parisiennes laissaient place à un sombre conflit d'ampleur mondiale, la soirée s’annonce puissante en vibrations et pulsations.